SPLA : Portail de la diversité culturelle
RDC-Cultures

Yolé!Africa

  • Yolé!Africa
Omulen Close, Gogonya RoadNsambya Gogonya East IIPO Box 23164
Kampala
Ouganda
Tél. : +256 782 480055
Contacter par email

centre de création artistique et d'échange culturel Yolé!Africa est un centre de création artistique et d'échange culturel basé à Goma, Est de la République Démocratique du Congo et Kampala, Ouganda. Sa mission est de promouvoir la paix à travers l'art et la culture. Il opère également comme une plateforme d'échange où les jeunes de différentes origines et couches sociales se rencontrent pour s'exprimer à travers leurs talents. Yolé!Africa exécute sa mission à travers deux types de programmes : Art contemporain Activités communautaires Alkebu Film Production a été créé parallèlement à Yolé!Africa pour promouvoir entre autres les créations cinématographiques des membres de l'organisation. Alkebu Film Production Yolé!Africa n'est une organisation ni politique ni confessionnelle, elle promeut et encourage à travers ses programmes la valeur et le respect de tous les êtres humains (indépendamment de la race, de l'origine, de la religion, de l'ethnie ou du sexe), et s'élève contre toutes les formes d'exploitation ou de violation des droits humains. Yolé!Africa (Y!A) a été créée en 2000 à Kampala, en Ouganda, par un groupe d'artistes congolais et une anthropologue hollandaise pour apporter un soutien à travers l'art et la culture aux jeunes réfugiés d'Afrique Central et de la Corne de l'Afrique qui se retrouvaient en Ouganda. Actuellement le but premier de l'organisation est d'engager la communauté en général et les jeunes en particulier dans des actions culturelles et artistiques constructives afin de renforcer leurs compétences et d'exprimer et partager les expériences souvent traumatisantes vécues par les communautés de la Région des Grands Lacs africains marquée par des années de conflits meurtriers. Dans ce contexte post-conflit, Y!A veut promouvoir la paix et ouvrir à l'autre et au dialogue par la culture et l'art. L'organisation cherche à promouvoir et encourager l'art. Elle appuie les artistes et leur offre un lieu propice à la création et à l'expression. Elle veut aussi lier la communauté à ses artistes et de cette manière renforcer la culture et l'identité commune. Au travers de formations, d'ateliers et de manifestations communautaires, elle promeut le dialogue et le respect de l'autre et veut faire naître par le débat et la réflexion sur des thèmes de société la conscience que chacun est acteur de sa vie et de la société dans laquelle il vit et a le droit et le devoir de la transformer pour un monde meilleur. Yolé!Africa réserve un accueil particulier dans ses activités aux jeunes issus des milieux défavorisés. Elle les aide à rétablir leur espoir et développer leurs talents. L'organisation vise à les responsabiliser, à développer une vision commune afin de transformer leur environnement et ainsi construire une vie meilleure. C'est un enjeu capital, compte tenu de la période de conflit et d'instabilité générale qu'a connu la région des Grands Lacs Africains et qui a affecté la vie de beaucoup de jeunes (orphelins, enfants soldats, enfants réfugiés, victimes de violence, enfants des rues, etc.). Yolé!Africa veut être une grande famille dans laquelle le seul langage est celui de l'art. Dans ses activités, tout être humain est bienvenu, sans considération pour son origine, son âge, son sexe ou son appartenance sociale. Nous croyons que la liberté et la possibilité de vivre en paix sont des droits et non des privilèges dont tous les êtres humains, y compris les enfants, doivent pouvoir bénéficier.

5 danseurs de la ville de Goma sont parti representer la RDC dans l'événement de danse "Batalo East Fest" qui se tient ce weekend à Kampala (Ouganda)

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network
  • RDC : Groupe TACCEMS

Avec le soutien de