SPLA : Portail de la diversité culturelle
RDC-Cultures

Inauguration de la Maison des savoirs de la Francophonie à Kinshasa

Inauguration de la Maison des savoirs de la Francophonie à [...]
Publié le : 08/07/2011
Source : OIF - Communiqué de presse - Paris, le 8 juillet 2011

Partagez :

République démocratique du Congo, le 7 juillet 2011

La Maison des savoirs de la Francophonie située dans le quartier populaire de Kasa Vubu, au cœur de la ville de Kinshasa (RDC), a été inaugurée le 7 juillet 2011 par Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, André Kimbuta, Gouverneur de Kinshasa et Raymond Tshibanda, Ministre de la Coopération internationale et régionale chargé de la Francophonie.

Cette installation est la quatrième du genre avec les Maisons des Savoirs de Hué au Vietnam, de Chisinau en Moldavie et de Ouagadougou au Burkina Faso. Mises en place conjointement par l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l'Association internationale des maires francophones (AIMF) auxquelles s'associent l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et TV5MONDE, ces espaces publics numériques offrent, à la population de la capitale, un accès facile et peu coûteux aux savoirs, à la langue française et à la culture numérique. La ville de Kinshasa a su s'approprier ce projet pilote de la Francophonie suite à l'appel à candidatures lancé par l'AIMF en 2007 auprès de ses villes membres.

Dotée d'une surface de 600 m2 comprenant une bibliothèque, une ludothèque, un espace numérique, une salle de formation, un espace extérieur et un espace polyvalent offrant une connexion Wifi en accès libre, la Maison des Savoirs de Kinshasa proposera une série d'activités culturelles et éducatives, particulièrement ciblées vers les jeunes et les femmes, notamment l'initiation aux logiciels libres et au multimédia. En marge de l'inauguration se tiendront deux expositions intitulées Noirs et célèbres dans la science et Photographies des pays d'Europe orientale.

Pour renforcer l'apprentissage de la langue française et l'appropriation des logiciels libres auprès de quelques 10 000 étudiants, la Maison des savoirs de Kinshasa va conclure des ententes avec des institutions universitaires et scolaires, tels que le Collège Erudi, Complexe scolaire Espérance, Institut de Lodja, Erudissimo, Complexe scolaire Kantu, Collègue Mont Carmel, Collège le Savoir, E.P 1 de l'institut Lodja, E.P 2 de l'institut Lodja regroupant près de 5 000 élèves.

Gérées directement par les collectivités locales, la Ville de Kinshasa est responsable de l'équipe d'animation, d'une partie des frais de fonctionnement et d'entretien. L'appui financier de l'AIMF et de l'OIF a permis de rénover entièrement les locaux et d'équiper l'espace numérique par la dotation d'une trentaine de postes informatiques, de matériels de vidéo, la création d'un centre de documentation et d'apprentissage de la langue française regroupant 5 000 titres (livres, documents, DVD, CD et monographies) ainsi que l'aménagement et l'ameublement de salles multifonctionnelles, d'une ludothèque pour les enfants de 6 à 12 ans et des espaces d'animations socioculturelles.

La création des Maisons des savoirs de la Francophonie est un projet pilote qui a été lancé sur proposition du Secrétaire général de la Francophonie au Sommet de Bucarest en 2006 (Roumanie) afin de favoriser le développement de l'utilisation des nouvelles technologies par le plus grand nombre et la promotion de la langue française.



CONTACTS

Organisation internationale de la Francophonie
M. Éric-Normand Thibeault, responsable de projets
Institut de la Francophonie numérique
Tél. : +33 (0)1 44 37 32 20 eric.thibeault@francophohie.org

Association internationale des Maires francophones
M. Laurent Jaboeuf, conseiller
Tél. : +33 (0)1 44 88 22 88 l.jaboeuf@aimf.asso.fr

Plus d'infos

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network
  • RDC : Groupe TACCEMS

Avec le soutien de